Le rap trap et l’afrotrap de l’Europe en Afrique

 

Depuis plus de 3ans déjà on a constaté une nouvelle sonorité dans le rap qui se faisait appeler « trap », avec des pioniers comme les rappeurs américains Gucci Mane et Young Jeezy. En France le rappeur Gradur a frappé fort en apportant la trap en dans ce pays qui valorise la culture rap avec des artistes et groupes comme, IAM, Lunatic (Booba et Ali), etc. Aujourd’hui beaucoup de rappeurs français se sont lancé dans le trip, l’espace de quelques hits.

rap et trap

Explication de ce phénomène mondial dans la musique

La trap est né au USA mais s’est propagée jusqu’en Afrique et on peut découvrir des artistes (bien qu’étant pas populaire, question de temps sans doute) qui produisent des boucheries en terme de rap trap tel que le camerounais Kobe King avec des titres comme Thoutmôsis III, Igra, EGT, ou encore le tout nouvellement signé chez Universal Africa Tenor qui a fait une reprise de Purple Lamborghini du rappeur us Rick Ross, nous pensons egalement au sénégalais de Daara J, aux ivoiriens Kiff no beat qui donnent de l’ampleur au hip hop en Afrique. Bien d’autres artistes africains ont ramené un mouvement qui allie rap et rythme afro et l’ont baptisé « Afrotrap » avec pour ambassadeur le rappeur d’origine guinéenne et sénégalaise MHD, du 19earrondissement de Paris. Il est le précurseur de l’« afro trap », un mélange de musiques aux sonorités africaines et de trap. l’Afrotrap lui a valu d’être propulsé sur la scène internationale avec des titres comme « Roger milla ». La musique ne cèssera pas d’évoluer donc attendons nous à de meilleures productions.